5 conseils pour rouler sous la pluie à moto

L’hiver approche et les beaux jours se font rares pour sortir l’esprit léger faire une ballade à moto. Avec l’arrivée du froid et des intempéries, il est nécessaire d’adapter sa conduite et d’avoir un comportement vigilant, particulièrement lorsqu’il pleut. Voici 5 conseils all-bikes.fr pour rouler sous la pluie à moto

1. L’adhérence

Même si vous pouvez conduire à moto lors d’un temps pluvieux, il est indispensable de prendre toutes les dispositions nécessaires pour être en sécurité sur la route. Contrairement à une route sèche, la route mouillée ne vous laisse que 50% d’adhérence au maximum.

Evitez également tout ce qui pourrait vous faire glisser comme les surfaces réfléchissantes, les zébrures et raccords de bitume, marquages, plaques d’égouts, rails, les hydrocarbures sur le sol détectables par cet effet arc-en-ciel sur le sol. Prudence également aux abords des stations essences, des péages et des ronds-points.

2. La vue

La vue est également primordiale : vous devez rouler bien plus concentré afin d’éviter tout ce qui pourrait vous gêner sur la route. Contrairement à la voiture, vous n’avez pas d’essuie-glaces et vous devrez redoubler de vigilance. Diminuez votre vitesse pour bien détailler la route. Par ce besoin de concentration, la fatigue se fait également ressentir plus rapidement. Faites des pauses régulières pour reposer vos yeux et aussi vous réchauffer. Préférez un casque antibuée pour ne pas être gêné et disposer d’une vue optimale.

3. L’anticipation

Comme nous l’avons dit, il est important de rouler moins vite qu’à l’habitude lorsqu’il pleut, aussi pour que la moto prenne le moins d’angles possible. Que vous vous penchiez, que vous freiniez ou accélériez, vous devez être très prudent et le faire le plus doucement possible. La reprise doit être souple afin d’éviter le dérapage du pneu arrière. Privilégiez le frein arrière surtout en début de freinage pour progressivement utiliser le frein avant.

Essayez de suivre les chemins tracés par les précédents conducteurs, ou bien de rouler directement au milieu si celle-ci n’est pas en très bon état (graviers, déchets, etc.).

4. Les pneus et la mécanique

Dans tous les cas de figure, mais particulièrement lorsqu’il pleut, vos pneus doivent être dans des conditions optimales, à savoir bien gonflés et en très bon état. Ne risquez pas trop de rouler avec des pneus usagés qui peuvent dégrader leurs performances de 20% s’ils sont déjà à la moitié de leur vie. Autant dire que sous la pluie, cela est très risqué, car l’eau est moins bien évacuée et vous risquez l’aquaplaning. Certains pneus sont conçus spécialement pour la pluie, mais dans le doute, vous pouvez opter pour des pneus toutes saisons. Choisissez également des pneus de la même marque, car l’efficacité du pneu arrière dépend de celui du pneu avant.

Concernant la mécanique, aspergez de bombe siliconée les antiparasites, graissez les câbles et ouvrez légèrement la détente des suspensions.

5. Les vêtements

Le froid vous atteindra très vite si vous n’êtes pas correctement équipé pour rouler sous la pluie. Votre corps se refroidit 5 fois plus vite lorsqu’il est mouillé, et cela est très désagréable mais également dangereux car votre temps de réaction est plus lent et votre cerveau moins vif.

Aujourd’hui il est possible de trouver des vêtements spécialement étudiés pour la pluie, qui respirent et vous permettent de rester au chaud. Cas contraire, choisissez une combinaison une pièce, moins confortable mais tout aussi efficace. Vous pouvez trouver des tours de cou déperlants et comme nous l’avons mentionné, une visière antibuée.

N’oubliez pas de vous munir d’une bonne paire de gants et de bottes étanches pour que les extrémités de votre corps restent bien au chaud et au sec.

Sous la pluie, il est aussi judicieux de porter un gilet jaune pour être bien vu, surtout si le la luminosité est faible.

 

Rouler sous la pluie à moto requiert avant toute chose une grande vigilance, à savoir rouler moins vite, être plus prudent et prendre le temps pour chaque manœuvre. Par ailleurs, un équipement adapté à la pluie ainsi que des pneus de qualité sont indispensables.

0 585